Au pays des temples : voyage au Cambodge

Cambodge

Avec le plus grand temple du monde au Cambodge, il va sans dire que cette destination forme une riche expérience culturelle à offrir aux touristes. C’est un fait connu: le pays renferme beaucoup d’histoires anciennes, de patrimoine et de culture que vous pouvez explorer lors de votre séjour.

Outre l’attraction la plus populaire du Cambodge, se représentant en Angkor Wat, il existe de nombreux autres temples qui exhibent une architecture étonnante. Chacun d’entre eux constitue un spectacle extraordinaire dédié non seulement pour les passionnés d’histoire et d’architecture, mais pour tous ceux qui sont à la quête d’autres aspects touristiques.

Angkor Vat, un monument des plus exceptionnels au monde

Un des complexes les plus célèbres au Cambodge est celui d’Angkor Vat. Inscrit au patrimoine de l’Unesco, il se situe à près de 5 kilomètres de Siem Reap, vers le nord. C’est le plus grand édifice religieux au monde. Il n’est donc pas surprenant que les touristes le considèrent comme une capitale du Cambodge découverte.

Angkor couvre jusqu’à 400 km² et il existe de nombreux temples sur les lieux. Les visiteurs y découvriront les vestiges d’un empire puissant autrefois, dénommé khmer. Le lieu a été érigé initialement pour servir de temple pour les hindous consacrés à Vishnu. Cependant, vers le début du 13 ème siècle, il est devenu un temple bouddhiste. Aujourd’hui encore, c’est toujours un temple bouddhiste. Ces monuments d’Angkor, considérés comme un lien entre le passé et le présent, sont regardés comme le point culminant absolu pour la plupart des touristes en voyage à travers le Cambodge. Pour en savoir plus, suivez ce lien.

Les fameux piliers caractéristiques du temple de Bayon

Situé dans les jungles denses d’Angkor du Cambodge, le temple de Bayon a été construit entre les 12 ème et 13 ème siècles. Il était le temple d’État du roi bouddhiste Mahayana Jayavarman VII. Aujourd’hui en ruine, le temple n’est plus entouré de murs ni de douves. La caractéristique qui attire ceux qui font leur voyage au Cambodge est les 50 piliers qui ont environ 200 visages légèrement souriants. Chaque face mesure 4 m de haut, fait face aux directions cardinales de la boussole et est censée représenter la paix divine.

Lorsque la ville fortifiée d’Angkor Thom était la capitale de l’empire khmer, ce temple siégeait au centre, ses murs d’enceinte étant remplacés par les murs de la ville. La distance des murs du temple crée un effet visuel spécial où le temple semble soudainement s’élever du sol comme une montagne artificielle, qui symbolise en fait le mont Meru.

Des lieux incontournables à visiter à Phnom Penh

Il y a à Phnom Penh ce qu’il faut pour inciter n’importe quel visiteur à revenir et bientôt! En tête de liste, il y a le Palais Royal qui, niché au bord de la rivière, présente une architecture classique de l’ère khmère. Il se caractérise entre autres par les superbes détails ornés en façade qui scintillent lorsque la lumière du soleil le frappe. C’est aussi la résidence officielle du roi Sihamoni; ce qui signifie que certaines parties de cette attraction massive sont fermées au public. Les visiteurs sont cependant autorisés à visiter l’aile Est du palais, où vous pourrez explorer la salle du trône, utilisée pour les couronnements et les cérémonies diplomatiques spéciales. À 55 kilomètres de route de Phnom Penh, vous tomberez sur Phnom Chisor, situé au sommet d’une colline isolée dans la province de Takeo. Avec des vues à couper le souffle sur la campagne, vous trouverez le temple principal sur le côté est de la colline. Sur le côté Ouest se trouvent les sanctuaires de Sen Thmol, Sen Ravang et l’étang sacré de Tonlé Om. Si vous avez été à Angkor Wat, alors explorer les temples antiques plus au Sud pourrait être juste la « cerise sur le gâteau ».

Le magnifique complexe du temple Preah Khan

Un autre détour idéal lors de votre voyage au Cambodge est la visite du temple Preah Khan. Situé au bout du parc archéologique, côté Nord, c’est l’un des édifices les plus importants érigés à l’époque du règne khmer. Le complexe comprend des entrées, des tours, des espaces pour recevoir les cérémonies, des cours, des sanctuaires et une variété de couloirs communicants. Parmi les autres caractéristiques de Preah Khan, il y a le pavillon à deux niveaux, le sanctum sanctorum, autrefois plaqué de bronze et sa fameuse salle des danseurs.

Avec un nom qui se traduit littéralement par « épée sacrée », Preah Khan attire à la fois les hindous et les bouddhistes. Le temple possède des sanctuaires dédiés à environ 430 divinités. Il a été aussi commandé par le roi Jayavarman VII et abrite une tour centrale qui présente 4 sculptures ornées de type Bayon. 72 garudas tenant des nagas se perchent au sommet du mur extérieur en latérite, tandis que des apsaras recouvrent les murs de la salle des danseurs. Bien que la majeure partie du temple soit aujourd’hui en ruines, on peut encore saisir la grandeur originale du temple par ce qui reste debout aujourd’hui.

S’informer sur le cout de la vie au Mexique
Comment obtenir votre visa pour la Chine?